Comment booster son immunité à l’entrée de l’hiver tout en étant enceinte ? A l’approche de l’hiver les microbes arrivent, et enceinte il devient plus difficile de lutter. Nous allons vous éclairer et vous donner 4 compléments alimentaires qui vont vous aider et stimuler votre immunité, mais pas que 😉 !

Prendre un complément alimentaire enceinte n’est pas anodin et il faut rester prudente. Néanmoins certains compléments sont compatibles, naturels et sans danger.

Zoom sur 4 compléments recommandés par grossesse zen.

Le MAGNESIUM

  • Le magnésium est un minéral omniprésent et indispensable pour le corps humain.
  • Joue notamment un rôle anti-stress et améliore l’équilibre psychique et émotionnel. Il permet la transmission nerveuse, la relaxation musculaire, la régulation du rythme cardiaque. Il aide à la fixation du calcium sur les os. Il joue un rôle majeur dans le bon fonctionnement du transit et de la prévention de la constipation.
  • Permet de retrouver tonus et bien-être en luttant efficacement contre les effets du stress
  • Augmente l’activité du système immunitaire
  • Consommez de l’eau riche en magnésium type Hépar !

 

LE SILICIUM ORGANIQUE

Le silicium est un oligoélément qui stimule la production de collagène et reminéralise les os. Aucune contre-indication ni effet secondaire chez les femmes enceintes, en allaitement ou chez les enfants. Notre réserve en silicium diminue avec l’âge et il est donc conseillé de suivre une cure de silicium chaque année, si possible 1-à 3 mois sans interruption.

  • Une femme enceinte a tendance à perdre beaucoup d’énergie et de vitamines avant son accouchement et pendant l’allaitement. Certaines perdent leurs cheveux, parfois leurs dents, ont les ongles cassants, d’autres souffrent de douleurs dorsales ou articulaires, de migraines, de nausées, d’insomnie, etc..
  • Le silicium renforce l’organisme (peau, cheveux, articulations, ongles, etc.) et le système immunitaire en général, et le protège contre les possibles infections externes.
  • Le silicium organique préserverait les os, le cartilage, les articulations et réduirait sensiblement le psoriasis

 

LA SPIRULINE

La spiruline est une algue invisible à l’œil nu qui est de plus en plus consommée en France et dans le monde entier. C’est notamment le cas chez la femme enceinte, lorsque le manque de fer et de vitamine A se fait ressentir. La spiruline, véritable trésor 100% naturel, peut s’avérer un complément alimentaire d’un grand secours pendant la grossesse…

  • Apporte un teneur inimitable en fer
  • Renforce sensiblement les défenses immunitaires
  • facilite la montée de lait et améliore la qualité du lait maternel. Il s’agit donc d’un produit naturel qui permet de faciliter l’allaitement, sans le moindre risque pour le bébé à naître. Si vous souhaitez allaiter, il est conseillé de débuter la spiruline dès le 6ème mois de grossesse afin de préparer au mieux la montée de lait.

 

LA GELÉE ROYALE BIO

La gelée royale est une substance gélatineuse, produite par les abeilles ouvrières pour nourrir exclusivement leur reine. Ce super-aliment aux propriétés multiples a fait ses preuves :

  • Soulage la nausée et les malaises matinaux, revitalisant de la peau, tonique général
  • Stimule de l’immunité, comble les carences alimentaires.

La gelée royale doit être consommée fraîche et à jeun. C’est un excellent supplément surtout en début de grossesse où l’on se sent plus fatiguée.

Nous avons souhaité abordé les compléments alimentaires à utiliser pour booster son système immunitaire à l’entrée de l’hiver. Il est évident que la future maman a besoin de plus de nutriments durant la grossesse parce qu’elle conçoit un nouvel être. La nature a prévu des mécanismes pour que le futur bébé ne manque de rien, il est capable de puiser ces nutriments, vitamines, minéraux, protéines dans les os, organes et tissus de la mère. La femme enceinte a besoin d’une bonne cure multi vitaminée prénatale avec également suffisamment de vitamine B9 (acide folique), calcium, vitamine D et d’oméga3.

Nous vous conseillons vivement de vous référez auprès de votre gynécologue, médecin traitant et/ou pharmacien pour plus d’informations et pour rechercher d’éventuelles carences.